Stationnement : Ménard veut la mort du coeur

IL Y A TROIS ZONES DE STATIONNEMENT DANS LE COEUR DE LA CITÉ. ET CHACUNE A UNE COULEUR. La bleue, la verte et la jaune… La dernière citée est la plus sanglante.

LA BLEUE

Elle est connue de tous, et la plupart du temps bien respectée. Ce sont les places de stationnement avec un disque (qu’on peut aller retirer en mairie). La durée de stationnement ne peut dépasser les trentes minutes et on trouve rarement des problèmes à ce niveau.

LA VERTE

Elle n’est pas si mal si ce n’est qu’elle est loin, géographiquement parlant, du coeur de la cité cathare. Le prix du stationnement y est abordable et les abonnements (que l’on soit riverain, commerçant, employé, ou exerçant une profession médicale) allant de 20 à 50€ (gratuit en plus pour les handicapés) est sincèrement valable. Il est à noter que la durée maximale de stationnement est fixée à 12h (moyennant 20€).

LA JAUNE

C’est là que le bât blesse, surtout pour les personnes qui travaillent ou qui sont riverains dans le secteur. Les prix du stationnement sont prohibitifs. Surtout quand on sait que la durée maximale de stationnement était établie à 4h au départ, amenée à 5 depuis peu (voir page 8). Et pour rester cinq heures sur les Allées, il faut payer 30€. à se demander si tout le monde a conscience de ce que cette somme représente quand on travaille en ville, dans cette dite zone… Surtout qu’à la grande différence des chanceux de la zone verte, ceux de la jaune, sans qu’on en comprenne la raison exacte, ne peuvent pas bénéficier d’abonnement. Autant dire que quand on ajoute que dans les parkings souterrains, les places sont plutôt rares, on ne croit donc pas beaucoup au succès de cette tarification, et qu’on est de plus en plus nombreux à conseiller aux Biterrois de ne surtout pas se rendre en centre ville… en voiture. PEA

Retour