QUAND BENALLA ÉTAIT EN MISSION DANS L’HÉRAULT… POUR LE PS

INSOLITE (2/2). ON SURFE SUR LE « SCANDAL » NATIONAL

LE CONFRÈRE (ET AMI) MONTPELLIÉRAIN de la Pieuvre, L’Agglorieuse – toujours à la pointe de l’information sur les dessous de la vie politique régionale – a « déterré » une info… qui en fera sourire certains. « Intégré au service d’ordre (SO) du PS… A.Benalla a été chargé d’accompagner les « Parisiens » lors de leurs déplacements…dans le contexte post régionales 2010 ». « C’était un jeune gars discret et sérieux qui en formation ne disait pas un mot plus haut que l’autre. C’était un « bodyguard » que l’on nous a présenté comme… collaborateur de Pascale Boistard [élue députée de la Somme en 2012 et devenue ensuite Secrétaire d’État aux Droits des Femmes] qui assumait la tutelle pour Solferino. » Selon un cadre socialiste « Lors des obsèques de Georges Frêche, il était collé à Harlem Désir [Premier secrétaire du PS], plusieurs fois pris à partie par des badauds, il était resté en retrait, très calme, se souvient un témoin surpris par le changement d’attitude visible sur la vidéo de la manifestation ». « Passer du PS à En Marche c’est un changement de valeurs…et sans doute de comportement », témoigne ce vieux militant amusé. Le Monde (du 25 juillet) confirme d’ailleurs l’info… « … Au PS, Benalla croise la route d’Éric Plumer, dit « Jaurès » patron historique du Service d’Ordre qui le prend sous son aile… En 2010, Solferino entre en guerre contre le maire de Montpellier, Georges Frêche et met sous tutelle la fédération de l’Hérault. Pascale Boistard, secrétaire nationale du PS, descend parfois à Montpellier. Elle demande à être accompagnée d’un membre du SO en cas de dérapages… Éric Plumer lui adjoint le tout jeune Alexandre Benalla pour « nettoyer la fédération »…». On ne sait pas toujours très bien si l’on est entré dans « le nouveau monde », mais on a l’impression tout de même que c’est un bien petit monde… ASTA

Retour