LA PIEUVRE A, ELLE AUSSI, LA TÊTE DANS LES ÉTOILES

C’est vrai qu’on a vécu, à la Pieuvre du Midi, de courtes vacances exceptionnelles. Pendant ce repos bien mérité (si, si, mérité, on l’assure) on a eu le bonheur de voir les Bleus soulever la Coupe du Monde de football en battant une valeureuse équipe croate. On s’est mêlé à la foule sur les Allées, et toute la soirée on a chanté. On pensait que ce bonheur-là allait suffire à rendre l’herbe plus verte, le ciel plus bleu et le soleil plus radieux, quand un des maîtres de la Pieuvre, on pourrait presque dire le « Dieu » de la publication biterroise si elle était un tant soit peu religieuse, lui a fait un honneur auquel elle ne s’attendait pas. Le Canard Enchaîné (oui, on a bien écrit le Canard Enchaîné, le seul, l’unique, l’immense) l’a en effet citée, dans son édition du 18 au 24 juillet. Dans « Ménard à l’ombre ? » (photo ci-dessous), le plus grand hebdomadaire satirique de France s’amusait de l’information dénichée par la Pieuvre (n°110) sur la recherche de bénévoles par la mairie de Béziers pour tenir des parapluies pendant la messe de la Feria. Le Canard s’est même permis un clin d’œil à la Pieuvre en écrivant que celle-ci en avait eu « les tentacules qui tombent ». Énorme ! Bon, qu’écrire ? simplement que si les Bleus ont une deuxième étoile sur le maillot, la Pieuvre, elle, en a eu plein les yeux…

IMG_2785 (002)

Retour