VENTE DU PALAIS DES ÉVÊQUES : QUEL BEAU LINGE DANS LA COMMISSION !

SCANDALE. LA BRADERIE D’UN DES BIJOUX DE FAMILLE NE LAISSE PERSONNE INSENSIBLE À BÉZIERS. SURTOUT QUE POUR CE FAIRE ROBERT MÉNARD A PRÉFÉRÉ SQUEEZER LE CONSEIL MUNICIPAL.

ROBERT MÉNARD, C’EST LE MOINS QUE L’ON PUISSE DIRE,

n’a pas apprécié de s’être fait souffler la primeur de l’annonce du choix de la municipalité pour la vente du Palais des évêques, l’ancien Palais de justice à un promoteur. Deux salves de communiqués tout en nuance sont parties de l’Hôtel de ville vers le mail Chapat, siège de l’agence biterroise du Midi Libre.1-million-pour-le-palais-des-eveques
d’Abbadie, Didier Bresson (de la majorité) et… Agnès Jullian (de l’opposition).
On peut également y voir deux membres du cabinet du maire (partis depuis), le regretté André-Yves Beck et le traitre Laurent Vassalo, huit fonctionnaires, cadres de la Mairie à la direction générale et au département de l’urbanisme et deux représentants de la Sebli. Il ne faut pas oublier dans ce générique, les trois personnalités que sont: Herni Barthès, le président de la société archéologique; Karl O’Hanlon, le plus Languedocien des Irlandais, investisseur associé avec la famille Bonfils dans la société Domaine et Demeure (Château des Carrasses, Domaine de Serjac); et Jacques L’Hardit, associé et gérant de deux sociétés – l’une de location de biens immobiliers domiciliée à Aix-en-Provence (13), la SCI l’Ermitage et l’autre, la « compagnie de participation thermale » basée au Grau-du-Roi. Donc, sur les 19 membres de la commission, 16 sont des élus ou des fonctionnaires de la mairie ou travaillant pour la Ville. En nommant Henri Barthès et Agnès Jullian, Robert Ménard a choisi une caution en au projet retenu de la part des défenseurs du patrimoine et de l’opposition, bien qu’ils siègent à titre personnel. Bien évidemment, le conseil municipal sera appelé à voter… pour approuver l’acte de vente du Palais des évêques. Reste désormais la prochaine étape : Découvrir comment, et sur quels critères, trois projets ont été éliminés et le quatrième retenu.
Mais c’est une autre histoire. Affaire à suivre…
ASTA

Retour