IL NE FAUT PAS CONFONDRE LES BITERROIS ET ROBERT MÉNARD !

 » ROBERT MENARD ne peut que prendre le train, il ne peut pas rentrer en stop, personne ne va vouloir le prendre ! « 
L’acteur Bruno Solo essaie de détendre l’atmosphère après le départ soudain du maire de Béziers…
Dans la foulée, c’est son compère historique Yvan le Bolloc’h qui prend la parole pour un message personnel :

 

« À propos de Béziers, je voudrais saluer, car j’ai plein de camarades gitans... » « À quoi ça sert d’avoir des camarades gitans ? » le coupe Laurent Baffie dans un rôle de Robert Ménard de fortune. « Je voudrais donc saluer les familles Patrac, Baptiste, Santiago, Reyes qui sont chères à mon cœur. » Le snipper préféré d’Ardisson reprend sa partition : « Moi, j’ai une pensée pour toutes ces poules qui se font voler impunément. » Mais l’autre membre du duo qui vient juste de se reformer, Bruno Solo prend à son tour la parole pour « abonder dans le sens d’Yvan (Le Bolloc’h) » : « Il ne faut pas confondre les Biterrois et Robert Ménard. J’ai tourné dans cette ville où il y a des gens formidables. C’est une ville que j’aime beaucoup. Bon voilà, il (Robert Ménard) a été élu… Mais c’est une belle ville, Béziers... »

bruno-solo-le-bolloch-menard

En bref, et avec leurs mots, le duo d’humoristes a bien expliqué que tous les Biterrois n’étaient pas  » Ménardiens ». C’est peut-être con à dire, mais on avait parfois l’impression qu’à l’extérieur de Béziers, à Paris en particulier, nombreux étaient ceux qui le pensaient…. Merci énormément donc à Bruno Solo et Yvan Le Bolloc’h.    ASTA

Retour